Les Débuts

Beaucoup de sports ont influencé le snowboard. Notamment le surf, le ski

et le skate. Les racines du snowboard datent peut être même du début des

années 20, lorsque les jeunes dévalaient les pentes enneigées, accrochés à

des planches en bois.

1929

La première planche de snowboard fut crée par M. J. Burchett. Il a créé une

planche de bois sur laquelle on vient s’anarcher grâce à des tissus et à des

brides.

1963

Un jeune adolescent, Tom Sims, réalise, dans le cadre d’un travail scolaire,

le premier «ski board».

1964

Le snowboard devient un sport à part entière. Sherman Poppen, le père d’

une jeune fille s’essayant aux joies de la luge non pas assise mais debout,

attache une paire de skis ensemble dans le but de simplifier cette

manœuvre périlleuse. Vu l’admiration de tous les jeunes du village, il

décide de développer son concept, le commercialise d’abord dans son

village puis dans des magasins de jouets et de sport. Il nomme son

invention le Snurfer, de l’anglais « snow » (neige) et « surf ».

1970

Dimitrije Milovich, fan de la descente de pentes enneigées sur des plateaux

de restaurant, décide d’améliorer à sa façon le « snurfer »(dont les ventes

avait alors atteint les millions d’unités). Il s’inspire du surf pour la forme

et ajoute des carres en métal pour mieux accrocher à la neige.

1973

Jusqu’ici, le plus gros problème est : comment tenir sur une planche ? Ce

gros problème est partiellement résolu en 1973 grâce à des couches de

gravier ou de verre, éparpillées et collées sur la surface du surf. Plus tard,

on ajoutera des lanières en nylon.

1974

Flite Snowboards est fondé dans l’état de Rhode Island, sur la côte Est des

Etats Unis. Ses propriétaires s’attribuent la paternité des spoilers de

fixations. Malheureusement, en 1992, l’ entreprise ferme ses portes car elle

ne put vendre plus de 500 snowboards par an.

1975

Les articles de presse sur le snowboard commence à apparaitre.

«Newsweek » puis « Playboy » s’intéressent au snowboard, en consacrant

plusieurs pages à l’ entreprise Winterstick de Dimitrije Milovich. Ensuite,

grâce à de petites annonces, des commandes commencent à arriver en

grandes quantités.

1976

Un des premiers modèles a queue d’hirondelle apparaît. Les autres se

basent toujours sur une forme arrondis au talon et installent des carres en

acier sous la planche pour mieux accrocher à la neige dure.

1977

Un autre petit génie, Jake Burton Carpenter, commence à expérimenter

différentes méthodes de construction dans son garage au Vermont. Il

manie de façon pro le Snurfer dès le lycée. Ce qui lui a donne plein

d’idées pour améliorer la technique tenue des snowboards.

1978

Winterstick et Burton participe, pour la première fois, au salon SIA

américain. Malheureusement ils ne réalisent pas de ventes mais ils

succitent un intérêt certain auprès de quelques magasins de la cote ouest

et des Rocheuses.

1980

Les technologies issues du ski sont utilisées dans la construction des

snowboards. Burton utilise les qualités des semelles en P-Tex pour obtenir

une meilleure glisse. Au même moment, son concurrent Dimitrije Milovich

fait faillite. Le nom Winterstick est repris quelques années plus tard par un

entrepreneur américain.

1982

Une surfeuse de la côte Est des Etats-Unis, Bev Sander, démarre Avalanche

Snowboards en compagnie de deux copains. Une entreprise est formée en

réponse a une forte demande pour leurs snowboards "home made".

1984

L’entreprise Suisse Nidecker, qui existait déjà depuis près d’ un siècle, est

frappée par le phénomène snowboard. Lors du tournage du film "Les nuits

de la Glisse", Thierry Donard, un réalisateur français, propose a Nidecker

de fabriquer trois prototypes en sachant que ce nouveau sport prend une

réelle ampleur aux Etat-Unis. L’association Nidecker-Donard, déjà

enracinée lors de l’énorme succès du monoski, crée la plus grande marque

de snowboard en Europe.

1985

La majorité des magasins de ski refuse la vente de snowboards car ils ne

veulent pas s’associer à ce sport qui est entré dans la catégorie des sports

dangereux. Parmi les 600 stations de skis américaines, seulement une

trentaine accepte les snowboards. La même année, le premier magasine de

snowboard est publié. Le titre passe de "Absolute Radical" à "International

Snowboarding Magazine".

1986

Les premiers pipes sont formées, ainsi que des terrains spéciaux pour rider:

sauts, tables de pique-nique, rails…Les stations ouvertes aux snowboards

rivalisent d’ingéniosité. En Europe, un rider nomme Régis Rolland fait

fureur grâce au film "Apocalypse Snow 2". Il démarre sa propre marque, au

nom du film: A-Snowboards.

1987

Le snowboard gagne de plus en plus d’importance en Europe. Beaucoup

de compétitions sont organisées en Suisse et ailleurs. Nidecker conçoit le

"Gun", un snowboard aux formes révolutionnaires, précurseur des modèles

alpins courants.

1988

"Concept" crée le premier snowboard asymétrique. Une dizaine d’années

plus tard, les snowboards asymétriques sont toujours autant appréciés par

les fans de courbes parfaites.

1990

Shaun Palmer épate la foule lorsqu’il montre fièrement son ventre tatoué

"Palmer" sur le podium des championnats du Monde. Un moment

inoubliable dans le cadre du snowboard de compétition.

1992

Le snowboard fait de plus en plus d’adeptes. Des jeunes comme

Camille Brichet rivalisent d’adresse et d’équilibre. Ils veulent sauter

encore et toujours plus haut… D’où la création des premières planches de

free style. La même année, Camille se distingue aux championnats

d’Europe.

1995

Terje Haakonsen s'impose au Mont Baker Banked Slalom, avec près de 4

secondes d'avance sur son dauphin. Bien qu'il soit descendu en "fakie" tout

le long...

1996

Apparition des premières fixations step-in soft.

1997

Près de 2 millions de planches sont produites par an par près de 350

marques différentes. Le snowboard stagne suite à la crise économique en

Asie. En Amérique du Nord, de nombreuses marques exotiques font les

frais de cette crise. Malgré cela, le nombre de rider augmente en moyenne

de 10% par an et les analystes prévoient une croissance identique pendant

les 10 prochaines années.

1998

Le snowboard fait son entrée aux JO de Nagano. Le Canadien Ross

Rebagliati s'impose et attire l'attention du monde entier sur son échantillon

d'urine positif. Terje Haakonsen se retire avec fracas, prétextant le manque

d'éthique du CIO. Deux stars font leurs entrées: Karine Ruby et Nicola

Thost qui s'imposent respectivement en géant et en pipe. De même un

jeune suisse, Gian Simmen, impressionne le monde et gagne en pipe devant

le norvégien Daniel Franck.

Retour à la Page Principale
Haut de Page
Haut de Page
Haut de Page
Haut de Page