Une enfance stricte

 

 Dans les débuts de la République, le père de famille avait le droit de vie ou de mort sur ses enfants. Il pouvait refuser de les reconnaître ou les vendre comme esclave.
De la naissance à sept ans, les enfants étaient élevés par leur mère ou par leur nourrice, mais ils passaient souvent dans les mains d'esclaves, des affranchies ou des pédagogues. Du moins dans les familles aisées. Les enfants de pauvres, eux, sont élevés dans la rue.
Les enfants sont très souvent adoptés. C'était dans la tradition. César avait un fils adoptif. A la naissance, les enfants sont rejetés de certaines familles qui n'en veulent pas et les vendent ou les donnent à des familles qui veulent adopter des enfants.
 

Si vous voulez avoir plus d'informations sur la famille romaine, Vous pouvez visiter ce site

 

Suite / Retour au menu principal